La richesse des sols

Environnement propice et terre prédisposée…

Océanique et tempéré, le climat gersois offre un cadre privilégié : juste ce qu’il faut de soleil, de pluie et de fraîcheur pour dorloter les vignes et laisser éclore, à maturité optimale, une riche palette aromatique, complexe, séduisante...

Trois terroirs se distinguent qui sont connus de tous les amateurs d’Armagnac.

Vers le Bas Armagnac, à l’ouest, sables fauves et boulbènes associant limons et argiles, l’on trouve une forte majorité de blancs tendres, plutôt fins, floraux et élégants.

La Ténarèze, à l’est, terres argileuses sur socle calcaire où les blancs sont aussi majoritaires, les vins sont plus gras, ronds, charnus et opulents, armés de parfums suaves.

Dans le Haut-Armagnac, en plein sud-ouest, les rivières venues des Pyrénées ont creusé des vallées où la vigne s’accroche sur des coteaux plus ou moins pentus ou graveleux. Les blancs font preuve de finesse, tandis que les rouges se distinguent par leur profondeur, leur charpente, leur bouquet.

Une fois la carte dessinée, l’aire de production (13 000 ha) avec ses trois terroirs prend tout naturellement la forme d’une feuille de vigne !

Réalisation : Agence Multimedia Otidea - Agence Webmarketing Baradoza - Unavia Digital